Spread the love

Depuis l’annonce officielle de sa candidature lors du message à la nation, le 6 Août dernier, les démocrates de tous bords sont mobilisés comme un seul homme pour faire barrage à cette forfaiture. Dans cette dynamique, les ivoiriens et les africains de la diaspora montent au créneau pour dénoncer cette candidature anticonstitutionnelle. En effet, les ivoiriens et africains épris de liberté, de démocratie vivant au Canada,sesont retrouvés le samedi 22 Août, contre le troisième mandat anticonstitutionnel du président sortant et candidat déclaré du RHDP à la prochaine présidentielle d’octobre 2020. Notons que les responsables des structures politiques et de la société du Canada ont saisi l’occasion pour exiger le respect de la constitution et de protester contre la violation des droits civils du président Laurent Gbabgo à qui on refuse l’obtention d’un passeport pour son retour en Côte-d’Ivoire. Pour le congrès ivoirien du Canada, organisatrice de cette manifestation Monsieur Ouattara Alassane doit respecter la constitution car son entêtement risque de plonger le pays dans le chaos et les différents responsables des partis politiques de l’opposition à l’étranger( FPI,Lider,.Raci)
et les représentants du soudan, Cameroun, Gabon,Burkina Faso,congo sont solidaires de cette position.
Ils lancent un appel au monde religieux, corps diplomatique et chefs traditionnels, rois de Côte-d’Ivoire de prendre leurs responsabilités pour éviter une autre guerre civile. En conclusion les organisateurs de la manifestation ont décidé de multiplier les manifestations dans le Canada afin que les décideurs, l’opinion publique canadienne comprennent les enjeux politiques du moment. La manifestation a débuté à Montréal : métropole francophone du Canada de 13 h 30 mn et à pris fin à 16 h 30 .C’est sur cette note de d’espérance et de foi en la démocratie que les ivoiriens et les africains se sont quittés en se promettant de se retrouver pour manifester le samedi 29 août à Toronto, afin d’informer le Canada anglophone de l’anticonstitutionalité de la candidature du président Ouattara, de la réforme de la cei telle que exigée par la cour africaine des droits de l’homme et de rétablir les droits civils du président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé

Un commentaire

  1. Bonjour, ceci est un commentaire.
    Pour débuter avec la modération, la modification et la suppression de commentaires, veuillez visiter l’écran des Commentaires dans le Tableau de bord.
    Les avatars des personnes qui commentent arrivent depuis Gravatar.

Leave A Reply