Spread the love

Dans le cadre la mise en œuvre de son mandat de promotion des droits de l’homme, le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), a entrepris des sessions de formations à l’endroit des forces de défense et de sécurités de Côte d’Ivoire sur l’éducation aux droits de l’homme.
Ainsi après les officiers de la gendarmerie et de la police nationale, les 25 et 26 août derniers, ce sont les sous-officiers de ces deux corps qui ont eu droit à deux sessions de formation les mercredi 16 et jeudi 17 septembre 2020.

D’abord les gendarmes le mercredi 16 septembre et ensuite les policiers le jeudi 17 septembre 2020. A travers ces formations, le CNDH entend créer les conditions de l’implication de la gendarmerie nationale et de la police nationale dans l’amélioration de la situation des Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire. « Je vous exhorte vivement à mettre ces connaissances en pratique dans l’exercice de vos fonctions, afin d’atteindre notre objectif commun : l’amélioration des Droits de l’Homme en vue de renforcer l’état de droit, soutenir la démocratie et la croissance économique », a conseillé la vice- présidente, Mme Marie Paule Kodjo, représentant la présidente à cette cérémonie.

Au total, ce sont 30 gendarmes et 45 policiers qui ont pris part à cette formation, qui leur aura permis de mieux apprécier le contenu du programme mondial en faveur de l’éducation aux Droits de l’Homme, les notions de Droits de l’Homme, la typologie des violations des Droits de l’Homme, et le suivi disciplinaire et judiciaire des cas de violations des Droits de l’Homme.

Source : Sercom CNDH

Leave A Reply