Spread the love

Après la conférence de presse de Guillaume Soro en France, les cadres du RDHP, enchaînent des déclarations pour répondre à l’ex-Président de l’Assemblée Nationale. Hier, devant les femmes Ebrié (s) au palais de la culture à Treichville, le Ministre Adjoumani a présenté Guillaume Soro comme un « Petit Bandit », aujourd’hui, c’est le tour du Premier Ministre Hamed Bakayoko de prendre la parole pour répondre à l’ex chef rebelle de Bouaké.

En effet, à l’occasion du Meeting du RHDP, ce samedi 19 septembre à Yopougon, place Ficgayo, Hamed Bakayoko a profité pour apporter une réplique à Guillaume Soro.

« On peut manipuler les jeunes pour brûler un bus mais on ne peut pas les manipuler pour brûler un pays. Les hommes passent les Côte d’Ivoire demeure », a-t-il lancé

Avant d’apporter une réponse à Guillaume Soro,  » on est là, on
est à Abidjan on est sur terrain. On est concret. Oui vient sur le terrain. C’est le terrain de la politique, de la mobilisation, des actes concrets qui parlent. Soyez sereins. Au lieu de rester là-bas pour bavarder, vient ici à Abidjan. C’est ici ça se passe. Les gens vont bavarder, nous ici on travaille. (..). Quand on te soulève tu crois que tu mesure deux mètres, mais quand Alassane te fait descendre, tu as le vertige, tu bavardes aux hasards. C’est ça Alassane Ouattara « , a martelé Hamed Bakayoko.

Avant d’ajouter :  » Le 31 octobre sera géré tranquille on sera encore là. Je vous demande de me faire confiance. Je vais travailler pour que les jeunes aient un réel avenir avec des projets et programmes concrets au nom du président Alassane Ouattara », a-t-il conclu

 

Leave A Reply