Spread the love

Surlendemain du mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition significative ivoirienne, plusieurs villes du pays sont descendues dans la rue pour dire non à un 3e mandat d’Alassane Ouattara.

Ce mardi 22 septembre, plusieurs jeunes se réclamant de l’opposition ont barricadé les voies d’accès de la ville de Daoukro afin d’exprimer leur désapprobation face au 3ème mandat du Président Alassane Ouattara qu’ils jugent anticonstitutionnel. Les éléments des forces de l’ordre sont sur place pour entendre les manifestants et régler la situation.

Notons qu’à Kouibly, dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire, la route kouibly -Man était coupée à la circulation par des arbres couchés sur la chaussée.

Détails à suivre

 

 

Leave A Reply