Spread the love

A quelques mois de l’élection présidentielle d’octobre 2020 en Côte-d’Ivoire, la crise pré-électorale bat son plein, et nous assistons de plus en plus aux enlèvements, aux menaces et aux intimidations. Et cela se déroule sous nos yeux sans la moindre procédure judiciaire.

En effet, ce mercredi 23 septembre, Mme Yoboué Akissi Antoinette, inspectrice du plus vieux parti de Côte-d’Ivoire, dans la région du Goh et par ailleurs membre du bureau politique du PDCI-RDA a été enlevé très tôt ce matin aux en environs de 6h ( heures locales) devant sa résidence à Gagnoa au quartier millionnaire derrière l’escadron de la Gendarmerie dudit département pour une destination inconnue.
Pour avoir le cœur net sur cette information qui a fait le tour de la toile, Newafrica a joint l’une des responsables en communication dudit parti et celle-ci a confirmé l’information relative à l’enlèvement de l’inspectrice du PDCI.

Notons qu’un responsable du PDCI-RDA, sous le couvert de l’anonymat à adressé un message clair au régime Ouattara, qu’il qualifié de despotique.

 » Le régime Ouattara pense nous faire peur mais allons nous opposer par les moyens légaux et démocratiques pour obtenir l’organisation des élections justes et transparentes en Côte-d’Ivoire. Car pour nous, une élection inclusive et transparentes apportera la stabilité en Côte-d’Ivoire. Monsieur Ouattara procède par la manipulation pour étouffer les opposants et qu’il sache que sa dictature ne passera. Militants et militantes du PDCI, l’inaction renforce la peur et détruit la confiance alors levons-nous pour dire ça suffit.« , a-t-il martelé.

En conclusion, selon des informations de sources sécuritaires, c’est sur des éléments à charge de type conversations internet et téléphonique, que Yobouet Akissi Antoinnette, inspectrice au Pdci-Rda a été arrêtée.

 

NB: Le Titre est de la Rédaction

Leave A Reply