Spread the love

Suites aux décisions de la la plateforme politique EDS s’est prononcé et prévoir un point de presse.

La plateforme politique EDS avec à sa tête le professeur Georges-Armand OUEGNIN se félicite de l’ordonnance de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples(CADHP), qui à l’unanimité, a ordonné à l’Etat de Côte d’Ivoire de « prendre toutes les mesures nécessaires en vue de lever immédiatement tous les obstacles empêchant le Requérant de s’enregistrer sur la liste électorale ».

Considérant que la non inscription du président LAURENT GBAGBO sur la liste électorale est le motif principal utilisé par le Conseil Constitutionnel pour l’écarter de la course à l’élection présidentielle (les deux autres n’étant pas tangibles), la plateforme politique EDS salue l’ordonnance du 25 septembre 2020 qui remet de facto le président LAURENT GBAGBO dans le jeu électoral et organise à cet effet un point de presse le samedi 26 septembre 2020, à 16h00mn au siège du FPI sis à Cocody Riviera 3.

La plateforme politique EDS qui a toujours cru aux vertus cardinales du dialogue inclusif comme solution à la crise socio-politique qui frappe notre pays, espère que cette ordonnance de la CADHP permettra aux tenants actuels du pouvoir de créer un cadre de concertation nationale dans la perspective d’élections apaisées et inclusives afin d’éviter une enième crise post-électorale à notre pays.

Fait à Abidjan, le 25 septembre 2020
Le chef de cabinet
ANANGAMAN OLIVIER

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com