Spread the love

L’ex Président de l’Assemblée Nationale Guillaume Soro a indiqué sur la chaîne panafricaine Afrique Media, qu’il a eu un échange avec le Président Laurent Gbagbo et il lui a présenté ses excuses et pardon.

En effet, le mentor de GPS, intervenant sur les images de l’arrestation de l’ex Première Dame Simone Ehivet Gbagbo et par ailleurs deuxième vice-Présidente du FPI, en 2011, Guillaume Soro se dit dans le regret.

« Je regrette les images qui ont circulé. Ses images n’étaient pas seulement humiliantes mais elles étaient humiliantes pour toute la Côte d’Ivoire. Je regrette cette situation. Moi j’avais eu un entretien avec le président Gbagbo. D’ailleurs quand j’ai eu le président Laurent Gbagbo au téléphone, je lui ai présenté non seulement des excuses, je lui ai présenté mon pardon. Je lui ai dis ceci et il faut que ça soit clair. allait être humble, reconcilier tous les enfants de la Côte d’Ivoire, deuxièmement qu’il allait bâtir un Etat de droit, troisièmement qu’il allait faire entrer la Côte d’Ivoire dans la démocratie. Et enfin comme il a un profil économiste, j’ai pensé qu’il allait relever économiquement la Côte d’Ivoire. Malheureusement je me suis trompé. Ceci dit autant j’ai demandé pardon à monsieur Gbagbo, à Simone Gbagbo, à tous ceux qui ont souffert de notre gouvernance, à tous ceux qui ont souffert de la gestion des affaires de l’Etat que j’ai eu. Aussi moi personnellement j’accorde mon pardon à ceux qui m’ont offensé. Parce que n’oubliez pas que dans cette histoire, mon beau-père a été tué pour son engagement à mes côtés. Ne croyez pas que les victimes sont d’un seul côté. Il y a autant de victimes, de l’autre côté, que dans mon camp. Et la seule chose qui peut faire que nous allions de l’avant c’est le pardon mutuel. Malheureusement monsieur Ouattara n’a pas su demander pardon. Quand vous écoutez les acteurs politiques ivoiriens, personne n’a rien fait. C’est comme si la Côte d’Ivoire, a connu la guerre comme quand la pluie tombe du ciel. Ce n’est pas vrai tous les acteurs politiques en Côte d’Ivoire ont une part de responsabilité dans la guerre qui a frappé la Côte d’Ivoire. Et aujourd’hui je considère que Ouattara est doublement responsable lui qui veut encore ramener la Côte d’Ivoire a des moments difficiles de son histoire. Lui qui veut créer une crise pré-électorale en Côte d’Ivoire, après que la Côte d’Ivoire ait connu une crise post-électorale. Moi j’invite les acteurs politiques ivoiriens à beaucoup d’humilité. Il faut que chacun d’entre nous demande pardon au peuple de Côte d’Ivoire. Je ne demande pas de demander pardon à Guillaume Soro, à Gbagbo ou à Simone. Nous tous nous avons la responsabilité de demander pardon au seul peuple de Côte d’Ivoire qui en réalité est la vraie et seule victime.« , a-t-il déclaré

Leave A Reply