Spread the love
Les femmes patriotes en collaboration avec les femmes de l’opposition et de la société civile ont marché le samedi 26 Septembre dernier à Paris pour dire non au 3ème mandat illégal de Dramane Ouattara et exigent le retour de tous les acteurs politiques et civiles en exil.
En effet les femmes résistantes dans une ambiance de hurlements, de douleurs et de râles atroces ont marché de la Bastille à la place de la République avec pour son de cloche « la non violation de la constitution ivoirienne par le régime de M. Ouattara qui veut briguer un troisième mandat illégal, le retour des Prisonniers politiques tels que le Président Gbagbo, charles Blé Goudé, M. Soro et tous les autres exilés politiques »
Aussi, Pour l’occasion elles étaient vertus aux couleurs rouge et noire, symbole de la tristesse dans certaines coutumes en Afrique pour pleurer tous les morts et disparus sous le régime Assassin de M. Dramane Ouattara.
Par ailleurs les femmes patriotes ont profité de l’occasion pour saluer la décision de la cour Africaine des droits de l’homme et des Peuples qui est tombée le jour d’avant leur manifestation c’est-à-dire le Vendredi 25 Septembre et qui fait état du rétablissement des droits du Président Gbagbo. Elles ont donc demandé l’application immédiat de cet arrêt qui vient mettre fin à l’injustice de la justice ivoirienne aux ordres du Pouvoir.
Au final, ces braves femmes se sont réjouis de la réussite de cette énième manifestation et ont décidé de se retrouver dans le mois de Octobre, mois d’élection, mois le plus sensible et le plus décisif de cette lutte pour l’apothéose.
Correspond sur place

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com