Spread the love

Shushan Stepanyan la secrétaire de presse du ministère arménien de la Défense a indiqué que ce matin à 10h30 des chasseurs turcs F-16 qui avaient décollé de la base de aéroport de Gyandja (Azerbaïdjan) ont bombardé les villages de la région de Vardenis en Arménie ainsi que Sotsk. Des chasseurs SU-25 de la base de l’aéroport de Dalyar (Azerbaïdjan) participaient également à ces attaques ainsi que des drones de fabrication turque Bayraktar. Ces chasseurs ont bombardé des objectifs au sol en Arménie, rapporte les médias locaux.

Pendant la tâche militaire, lors des batailles anti-air et aériennes, le combattant multifonctionnel F-16 des forces militaires de la République de Turquie a été blessé dans la zone aérienne de RA. Mais l’un de ces F-16 turcs a abattu un avion de chasse arménien SU-25 dont le pilote est malheureusement mort en héros. Ardzroun Hovhannisyan le représentant du ministère arménien de la Défense vient d’indiquer que « La Turquie réalise une agression directe de la République d’Arménie ».

En revanche,le porte-parole présidentiel turc Ibrahim Kalin nie qu’un combattant turc ait détruit un chasseur-bombardier arménien. Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a également rejeté cela comme un mensonge. Auparavant, le ministère arménien de la Défense avait déclaré que la Turquie avait déclenché une agression directe contre Erevan. Mardi matin, le ministère arménien des Affaires étrangères a déclaré que l’armée azerbaïdjanaise bombardait la ville arménienne de Vardenis et les villages voisins. Un civil a été tué.

Pour rappel, les tensions autour du Haut-Karabakh se sont intensifiées le 27 septembre. Des affrontements sont en cours dans le territoire contesté. L’Azerbaïdjan et l’Arménie ont introduit la loi martiale et déclaré la mobilisation. Les deux parties au conflit rapportent des victimes, y compris des civils. Bakou affirme avoir pris le contrôle de plusieurs villages et hauteurs stratégiques du Haut-Karabakh. Erevan dit qu’il y a eu des bombardements sur le territoire arménien.

Bakou et Erevan se disputent la souveraineté sur le Haut-Karabakh depuis février 1988, lorsque la région a déclaré la sécession de la République socialiste soviétique azerbaïdjanaise. Au cours du conflit armé de 1992-1994, l’Azerbaïdjan a perdu le contrôle du Haut-Karabakh et de sept districts voisins.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com