Spread the love

Le gouvernement ivoirien s’est prononcé sur le report de la présidentielle 2020, lors du compte rendu du Conseil des ministres.
Le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement ivoirien, Touré Sidy Tiémoko, a affirmé le mercredi 30 septembre, à Yamoussoukro que le report du scrutin présidentiel du 31 octobre prochain n’a aucune base constitutionnelle.

« Nous sommes très sensibles aux sollicitations et sollicitudes des institutions internationales, de nos différents, amis mais fondamentalement le report de ce scrutin n’a aucune base constitutionnelle », a affirmé le ministre lors de la traditionnelle conférence de presse sanctionnant le conseil des ministres.

Notons qu’Il a invité la communauté internationale à plutôt accompagner la Côte d’Ivoire dans l’organisation de cette élection qui ouvrira l’ère de la troisième République telle que instituée par la nouvelle loi fondamentale non sans inviter les acteurs politiques à sortir de la logique du boycott.

Pour rappel, l’opposition s’est retirée des Commissions électorales locales et les deux derniers représentants de l’opposition viennent de se retirer. Il s’agit de Alain Dogou et de Yapi Yapo. Ils ont notifié au président de l’organe en charge des élections en Côte d’Ivoire, la CEI, Coulibaly Kuibert, qu’ils suspendent leurs activités au sein de la Commission centrale. Ils ont donc remis leurs véhicules de fonction.

Leave A Reply