Spread the love

(AFP) – Emmanuel Macron s’est entretenu vendredi avec le
Premier Ministre arménien Nikol Pachinian et le président azerbaidjanais Ilham Aliev qu’il a de nouveau appelés à déclarer un cessez-le-feu au Nagorny Karabakh, a indiqué l’Elysée.
Alors que les combats se sont intensifiés vendredi, le président français a « réitéré les appels à un cessez-le-feu et proposé d’enclencher un processus et une méthodologie permettant d’aboutir à une reprise des négociations dans le cadre du groupe de Minsk« , a précisé la présidence. »Les travaux commencent
dès ce soir », selon elle.

La France est coprésidente, avec les Etats-Unis et la Russie, du groupe de Minsk chargé d’une médiation dans ce conflit. Dans ses échanges, Emmanuel Macron a également « évoqué le cas des deux journalistes du Monde blessés lors d’un bombardement » et rapatriés vendredi vers Erevan, a précisé la présidence.
Plus tôt dans la journée, le chef de la diplomatie Jean-Yves Le Drian avait mis en garde l’Azerbaïdjan, soutenu par la Turquie, et l’Arménie contre une « internationalisation du conflit » et contre le risque d’une « escalade hors de contrôle ».

Les combats ont repris dimanche dernier au Nagorny Karabakh, en majorité peuplé d’Arméniens. La région a fait sécession de l’Azerbaïdjan, entraînant une guerre au début des années 1990 qui avait fait 30.000 morts. Le front était quasi-gelé depuis, malgré des heurts réguliers, notamment en 2016.Emmanuel Macron s’était déjà entretenu avec MM. Pachinian et Aliev dimanche
dernier.

 

 

 

Leave A Reply