Spread the love

L’ancien Premier ministre malien, Boubou Cissé, l’ancien Président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné, et dix hauts gradés de l’Armée malienne, arrêtés le 18 août, lors de la déposition par les militaires de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita, ont été libérées, dans la nuit de mercredi à jeudi, selon une source officielle.

« Toutefois, les intéressés restent à la disposition de la justice pour toutes fins utiles », précise le communiqué du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), signé du colonel Assimi Goita, qui annonce leur libération.

Pour rappel, le coup d’État de 2020 au Mali est perpétré par les forces armées maliennes le 18 août 2020. Il démarre au camp militaire Soundiata-Keïta situé à Kati, une ville située à 15 kilomètres au nord de Bamako, la capitale du Mali. Il aboutit au renversement du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, au pouvoir depuis 2013.

 

Leave A Reply