Spread the love

Après l’attaque du siège du Front Populaire Ivoirien de Yopougon à la SICOGI, par des individus non identifiés. Notre équipe de reportage s’est rendu sur les lieux, hier Samedi 17 Octobre, pour rencontrer les les responsables dudit parti afin de comprendre les motivations réelles d’une telle barbarie.

Selon témoignages recueillis auprès des témoins oculaire, les individus étaient à bord d’un véhicule de marque Peugeot 406, bleu ciel immatriculée 2570 SS 01, de quinze 15 motos KTM, et d’un  autre véhicule dénommé fourgonnettes blanches avec deux portières arrières,( les témoins n’ont pas pu prendre l’immatriculation du véhicule), armés de machettes, de barres de fer et d’armes à feu.

A en croire aux témoins oculaires ce sont les Microbes ou enfants en conflit avec la Loi et Gnambros qui ont attaqué et saccagé le Quartier Général de la fédération de Yopougon sise à la Sicogi non loin de l’hôpital général de Yopougon Attié (Ex-PMI). Au terme de ladite attaque, nous enregistrons deux blessés à savoir :

-Le doyen GUEHI Victor, SG de la Section Niangon Nord
-Le camarade Gbehi Minimbo de la Section Niangon Saint-Pierre.

Et d’énormes dégâts mais aucune perte en vie humaine.

Détails à suivre.

 

Leave A Reply