Spread the love

 

 

Le scrutin présidentielle du 31 octobre en Côte d’Ivoire, c’était le scénario redouté, celui d’une élection émaillée de violence. Des affrontements intercommunautaires, des morts et blessés. Les populations ont saccagé et incendié les urnes, bureaux de votes, et sièges de la CEI presque partout, et paralysé les villes avec des troncs d’arbres, et empêché la tenue du vote de manière très active. Deux véhicules de marque BMW appartenant aux microbes  mis en feu à Yopougon Kouté.

En effet, les bureaux de vote ont ouvert ce samedi à 8H heure locale pour la présidentielle du 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire et les rues de la capitale commerciale Abidjan étaient calmes et largement vides. Des très vives tensions sont observées dans plusieurs villes du pays. Des individus non identifiés ont emporté, des urnes dans plusieurs localité du pays. Des jeunes des partis de l’opposition ont perturbé le scrutin sur une grande partie du pays. En outre, on note peu d’affluence dans certains bureaux de vote ouvert dans le district d’Abidjan et à l’intérieur du pays.

« Il n’y a pas eu d’élection en Côte d’Ivoire. Il y a eu une prise d’otage en parodie d’élection boudée par les ivoiriens dans leur large majorité. (….). Plus de 90% des bureaux de vote ont été fermés. (….). Merci Chers Journalistes! Nous n’avons pas la possibilité de vous inviter à diner comme Monsieur Ouattara l’a fait mais nous restons confiants que vous ferez votre boulot avec professionnalisme », a déclaré Pascal AFFI N’Guessan, Porte-Parole de la plateforme de l’opposition ivoirienne, lors du Point de presse au Siège du PDCI, Abidjan, Cocody.

Au total quatre candidats sont en lice mais Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan de l’opposition ne participent pas au scrutin. Seul Alassane Ouattara et Konan Kouadio Bertin participent activement au vote. Plus de sept millions et d’électeurs sont attendus aux urnes pour cette élections sous tensions.

 

Détails à suivre.

 

 

 

 

 

 

Leave A Reply