Spread the love
Le candidat Affi N’Guessan, porte-parole de la plateforme de l’opposition ivoirienne a été arrêté ce jour à Akoupé, sur sa terre natale, en ralliant sa ville Bongouanou. Selon son jeune communicateur, Olivier Gnnongoue  joint par New Africa, l’ancien Premier Ministre voulait être à Kankandi, terre des Essadane, dans le Moronou et faire une interview, et se rendre. Il n’a jamais été pris à la frontière ghanéenne.
Pour rappel, lundi dernier, la plateforme de l’opposition ivoirienne qui a dit ne pas reconnaître l’élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre dernier, a annoncé la création du Conseil national de transition (CNT), un organe de transition présidé par Henri Konan Bédié, le président du PDCI qui devrait mettre en place un gouvernement de transition.
Détails à suivre.

Leave A Reply