Spread the love

Les violences électorales en Côte d’Ivoire depuis le 10 août 2020 ont fait 85 morts, 484 blessés, selon le porte-parole du gouvernement.

« Le bilan que nous tirons avec compassion et regret fait état de 85 morts dont 34 avant l’élection présidentielle, 20 pendant l’élection et 31 personnes décédées après les élections. Vous noterez aussi 484 blessés dont certains éléments des forces de défense et de sécurité», a fait savoir M. Touré à l’issue de ce Conseil des ministres, le premier après la réélection de M. Ouattara pour un troisième  mandat.

En conclusion, les localités impactées sont Dabou,  Divo, Daoukro, Yamoussoukro, Bongouanou et Toumodi. 225 personnes ont été interpellées, 176 inculpées et 45 placées sous mandat de dépôt.

Détails à suivre.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com