Spread the love

Le département de M’Batto dans la Région du Moronou est depuis ce mardi 10 novembre, le théâtre d’affrontements ethniques graves entre communauté autochtones et allochtones. Les sources concordantes font états de plusieurs morts et de centaines blessés parmi lesquels, des cas préoccupants. “Ce qui se passe à M’Batto ressemble à une vraie guerre. On peut parler de barbarie”, nous a confié un jeune joint au téléphone.

Les affrontements, aux dires de certains résidents est consécutives à la marche organisée par les militants de l’opposition, le lundi dernier. A cette occasion, des altercations se sont produites entre les manifestants lors de leur passage, à Dioulakro, un quartier favorable au pouvoir. L’opposition des militants du RHDP à la marche, a semble-t-il, déclenché la colère des manifestants. Avec beaucoup de médiations les choses sont rentrés dans l’ordre.

Quelques heures plus tard, dans la nuit, la situation s’est empirée avec des magasins incendiés. Ce mardi, la tension est montée d’un cran avec des échanges de coups de feu. Au moment où nous mettions sous presse, l’armée venait d’arriver .

Autre source.

Leave A Reply