Spread the love

Le Chef de la diplomatie algérienne, Sabri Boukadoum, a proposé l’élaboration d’une nouvelle feuille de route adaptée aux objectifs de l’accord de paix et à la Transition au mali, réitérant l’engagement de l’Algérie à apporter son accompagnement au processus, rapporte l’agence de presse algérienne.

« Je réitère aujourd’hui l’engagement de l’Algérie, en sa qualité de chef de file de la médiation internationale et de présidente du Comité de suivi de l’accord de paix (CSA), à tout entreprendre pour poursuivre la mise en œuvre de l’Accord durant cette période délicate », a déclaré M. Boukadoum à l’ouverture de la 41e session ordinaire du CSA tenue à Bamako.

Il a noté que « l’Algérie qui a déployé d’importants efforts pour la stabilisation du Mali à travers la conclusion de l’Accord, et pour la préservation de la stabilité de ce pays frère durant les derniers mois, s’est engagée à apporter son accompagnement à la Transition en cours ».

Dans ce contexte, « il serait important que vos travaux aboutissent dans un temps raisonnablement court au parachèvement de la mise en œuvre des actions prioritaires héritées des sessions précédentes », a dit le ministre en s’adressant aux participants.

« Nous pensons que le contexte actuel offre une excellente opportunité pourque la Partie malienne se projette sur les étapes restantes de la mise en œuvre de l’Accord à travers l’élaboration d’une nouvelle feuille de route adaptée aux objectifs et au calendrier de la Transition », a-t-il préconisé à ce propos.

Leave A Reply