Spread the love

En Ouganda, sept personnes sont mortes dans la capitale Kampala lors des manifestations qui ont suivi l’arrestation du candidat à la présidentielle et chef politique de l’opposition Bobi Wine.
Les forces de sécurité se sont affrontées avec les partisans de l’ancien musicien, principal challenger du président Yoweri Museveni lors des prochaines élections du 14 janvier 2021.

« Pour le moment, il y a sept morts, hier soir. Il y a 45 blessés », a déclaré aujourd’hui à l’AFP le porte-parole de la police Fred Enanga.
Le chanteur à succès Wine, de son vrai nom Robert Kyagulanyi, est en état d’arrestation pour avoir violé les mesures relatives aux coronavirus lors de ses rassemblements électoraux. Enanga a déclaré que le calme est revenu dans la capitale « malgré les tentatives de certains gangs ce matin de bloquer les rues en brûlant des pneus et en construisant des barricades, des actes que la police a empêchés ». Wine, 38 ans, dont les chansons abordent des thèmes tels que la justice sociale et la corruption, est populaire auprès des plus jeunes d’une nation en proie à la pauvreté et au chômage. Museveni, 76 ans, un ancien rebelle arrivé au pouvoir en 1986, incarne l’un des plus longs dirigeants du continent africain.

Avec Ansa

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com