Spread the love

Un officier du contingent russe de maintien de la paix a été blessé dans une explosion de mine au Haut-Karabakh lors de la recherche des personnes tuées dans le conflit armé, a rapporté lundi le ministère russe de la Défense.

En outre, un officier azerbaïdjanais a été tué et quatre représentants du ministère des Urgences de la République non reconnue du Haut-Karabakh ont été blessés dans l’explosion de la mine, a précisé le ministère.

Le 23 novembre, un groupe conjoint pour l’échange des corps des militaires décédés composé de représentants des soldats de la paix russes, des forces armées azerbaïdjanaises, du ministère des Urgences de la République non reconnue du Haut-Karabakh et du Comité international de la Croix-Rouge recherchait ceux qui ont été tués dans le district de Tartar, a indiqué le ministère.

<< Dans la zone de la communauté de Madagiz, une mine a explosé pendant la perquisition. À la suite de l’explosion de la mine, un officier du contingent russe de maintien de la paix a été blessé. Un officier des forces armées azerbaïdjanaises est mort. Quatre membres du Ministère des urgences du Haut-Karabakh a reçu des blessures de diverses gravité », a déclaré le ministère russe de la Défense.

« Le militaire russe a été transporté dans un hôpital de Bakou où il reçoit toute l’assistance médicale nécessaire. Son état ne met pas sa vie en danger », a déclaré le ministère.

Les groupes mixtes créés à l’initiative du commandement des soldats de la paix russes pour rechercher et transférer les corps des personnes tuées pendant le conflit armé fonctionnent de manière cohérente et efficace depuis plus d’une semaine maintenant. Les corps des personnes tuées retrouvées à la suite de ces travaux sont remis aux parties pour être enterrés, a indiqué le ministère de la Défense.

Le 9 novembre, le président russe Vladimir Poutine, le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan ont signé une déclaration conjointe sur un cessez-le-feu complet au Haut-Karabakh à partir du 10 novembre. Le dirigeant russe a déclaré que les parties azerbaïdjanaise et arménienne maintiendraient les positions ils avaient retenu et des soldats de la paix russes seraient déployés dans la région.

Selon le ministère russe de la Défense, le contingent russe de maintien de la paix au Haut-Karabakh est composé d’unités de la 15e brigade distincte de carabines à moteur (maintien de la paix) du district militaire central.

Les soldats de la paix russes ont installé des postes d’observation le long de la ligne d’engagement au Haut-Karabakh et le long du couloir de Lachin qui relie l’Arménie à l’enclave pour exercer le contrôle du respect de l’accord de cessez-le-feu. Le commandement de la mission de maintien de la paix est stationné dans la région de Stepanakert dans le Haut-Karabakh. La situation est surveillée 24 heures sur 24.

New Africa avec Tass

Leave A Reply