Spread the love
[๐—–๐—ข๐— ๐— ๐—จ๐—ก๐—œ๐—ค๐—จ๐—˜ ๐——๐—˜ ๐—ฃ๐—ฅ๐—˜๐—ฆ๐—ฆ๐—˜]
Plutรดt garantir et protรฉger la libertรฉ d’expression en Cรดte d’Ivoire
Abidjan, le 03 Dรฉcembre 2020.

Les mercredi 02 et jeudi 03 dรฉcembre 2020, L’

Observatoire Ivoirien des Droits de l’Homme-OIDH

a suivi, comme de nombreux observateurs de la vie publique ivoirienne, la convocation, la garde ร  vue, le jugement et la condamnation pรฉnale des artistes de musique Zouglou, YODE ET SIRO pour des propos qu’ils auraient tenus ร  la faveur d’un concert musical le 29 novembre dernier dans la commune de Yopougon, รฉtalant leur perception du dรฉroulement de la justice sur les violences qui ont entourรฉ les รฉlections d’octobre 2020.

ร€ l’analyse, et sans toutefois prรฉjuger de la procรฉdure judiciaire en cours, L’OIDH estime qu’il s’agit de propos de satire sociale, de libre critique et de libertรฉ d’expression artistique gรฉnรฉralement permise aux auteurs d’ล“uvres de l’esprit sur l’action publique et la gestion de la citรฉ.
Les libertรฉs d’expression, de conscience et d’opinion sont des droits sacro-saints garantis par la constitution ivoirienne pour tout citoyen.
๐‹’Ong Oidh
๐ž๐ฌ๐ญ๐ข๐ฆ๐ž ๐ช๐ฎ๐ž ๐ฅ๐ž ๐œ๐จ๐ง๐ญ๐ž๐ฑ๐ญ๐ž ๐ฌ๐จ๐œ๐ข๐จ ๐ฉ๐จ๐ฅ๐ข๐ญ๐ข๐ช๐ฎ๐ž ๐š๐ฌ๐ฌ๐ž๐ณ ๐ญ๐ž๐ง๐๐ฎ ๐๐ž ๐œ๐ž๐ฌ ๐๐ž๐ซ๐ง๐ข๐ž๐ซ๐ฌ ๐ฆ๐จ๐ข๐ฌ ๐ž๐ญ ๐ฌ๐จ๐ง ๐œ๐จ๐ซ๐จ๐ฅ๐ฅ๐š๐ข๐ซ๐ž ๐๐ž ๐ฏ๐ข๐จ๐ฅ๐š๐ญ๐ข๐จ๐ง๐ฌ ๐๐ž๐ฌ ๐๐ซ๐จ๐ข๐ญ๐ฌ ๐๐ž ๐ฅ’๐ก๐จ๐ฆ๐ฆ๐ž ๐ง๐จ๐ง ๐ž๐ง๐œ๐จ๐ซ๐ž ๐ซ๐žฬ๐ ๐ฅ๐žฬ, ๐’๐š๐ซ๐ซ๐ž๐ฌ๐ญ๐š๐ญ๐ข๐จ๐ง ๐’๐จ๐ฉ๐ฉ๐จ๐ฌ๐š๐ง๐ญ๐ฌ ๐ฉ๐จ๐ฅ๐ข๐ญ๐ข๐ช๐ฎ๐ž๐ฌ ๐ž๐ญ ๐’๐š๐œ๐ญ๐ข๐ฏ๐ข๐ฌ๐ญ๐ž๐ฌ, ๐š๐ข๐ง๐ฌ๐ข ๐ช๐ฎ๐ž ๐ฅ๐ž๐ฌ ๐š๐ฉ๐ฉ๐ž๐ฅ๐ฌ ๐š๐ฎ ๐๐ข๐š๐ฅ๐จ๐ ๐ฎ๐ž ๐ฉ๐จ๐ฅ๐ข๐ญ๐ข๐ช๐ฎ๐ž ๐ž๐ญ ๐ฌ๐จ๐œ๐ข๐š๐ฅ, ๐š๐ฎ๐ซ๐š๐ข๐ž๐ง๐ญ ๐ฉ๐ฎ ๐ฉ๐ž๐ซ๐ฆ๐ž๐ญ๐ญ๐ซ๐ž ๐๐ž ๐Ÿ๐š๐ข๐ซ๐ž ๐ฅ’๐žฬ๐œ๐จ๐ง๐จ๐ฆ๐ข๐ž ๐๐ž ๐œ๐ž๐ญ๐ญ๐ž ๐ฉ๐จ๐ฎ๐ซ๐ฌ๐ฎ๐ข๐ญ๐ž ๐ช๐ฎ๐ข ๐ง๐ž ๐Ÿ๐š๐ข๐ญ ๐ช๐ฎ๐ž ๐ซ๐ž๐ง๐Ÿ๐จ๐ซ๐œ๐ž๐ซ ๐ฅ๐ž ๐ฌ๐ž๐ง๐ญ๐ข๐ฆ๐ž๐ง๐ญ ๐’๐ž๐ฑ๐ž๐ซ๐œ๐ข๐œ๐ž ๐ฌ๐žฬ๐ฅ๐ž๐œ๐ญ๐ข๐Ÿ ๐๐ž๐ฌ ๐ฅ๐ข๐›๐ž๐ซ๐ญ๐žฬ๐ฌ ๐ฉ๐ฎ๐›๐ฅ๐ข๐ช๐ฎ๐ž๐ฌ ๐œ๐ก๐ž๐ณ ๐›๐จ๐ง ๐ง๐จ๐ฆ๐›๐ซ๐ž ๐’๐ข๐ฏ๐จ๐ข๐ซ๐ข๐ž๐ง๐ฌ.
Pour L’oidh, la dรฉmocratie se nourrissant de libertรฉ, d’expression plurielle et de promotion de la contradiction, le gouvernement devrait prendre toutes les dispositions utiles pour faire bรฉnรฉficier aux citoyens et aux auteurs d’ล“uvres de l’esprit en particulier, quelque soit la tendance ou la couleur de leurs opinions, de garanties nรฉcessaires ร  la rรฉalisation de la libertรฉ d’expression et d’opinion politique et sociale.
En cela, la justice, premier garant des droits et libertรฉs, a un rรดle trรจs important ร  jouer en vue de rassurer toutes les populations et resserrer le tissu social fortement รฉprouvรฉ.
Le Secrรฉtariat Gรฉnรฉral de l’OIDH
NB : le Titre est de la Rรฉdaction.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com