Spread the love

(AMAP) La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) ne siégera pas au Conseil national de la Transition (CNT), a annoncé, vendredi, l’ex rébellion, groupe signataire de l’Accord pour la paix issu du processus d’Alger, dans un communiqué.

La CMA dit avoir appris « avec une grande surprise la décision des Autorités de Transition par laquelle elles arrêtent la répartition des sièges au sein du CNT suivant l’absurde concept du fait accompli et, ceci, en dépit des engagements consensuels pris entre parties ».

Dans son communiqué, la CMA indique qu’elle « est déçue de constater que ces louables efforts pour construire la confiance et la paix se heurtent déjà aux jeux habituels de manœuvres dilatoires et de volte-face de la part des autorités en charge de la Transition ». La coordination déclare ne pouvoir « évoluer dans un environnement animé par des acteurs très peu respectueux de leurs engagements ».

Aussi, le mouvement annonce-t-il « sursoir purement et simplement sa participation au processus de mise en place du CNT et ce jusqu’au rétablissement de la confiance et du compromis ». « Cela, poursuit le communiqué, en conséquence et au vu du quota insignifiant qui lui a été alloué au sein du conseil ».

La CMA rappelle qu’elle « reste profondément attachée à une mise en œuvre diligente et intégrale de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger dans un délai limité ».

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com