Spread the love

La Cour suprême a rejeté mardi une demande des alliés du GOP du président Trump d’arrêter la certification des résultats des élections en Pennsylvanie. La Haute Cour a laissé intacte une décision de la Cour suprême de Pennsylvanie qui a rejeté une action en justice du représentant Mike Kelly contestant une loi de 2019 visant à étendre le vote par correspondance. L’appel du GOP devant la Haute Cour a été renvoyé au juge associé de la Cour suprême des États-Unis,  Samuel A. Alito Jr.,  qui l’a ensuite renvoyé à la cour plénière.

« La demande d’injonction présentée au juge Alito et renvoyée par lui à la Cour est rejetée », indique l’ordonnance.

Alito avait auparavant ordonné aux responsables de la Pennsylvanie de répondre à la contestation électorale de Kelly un jour plus tôt que prévu, le même jour connu sous le nom de délai de sécurité.

Notons que le procès a été déposé par un groupe de membres du parti républicain, dont le membre du Congrès Michael Kelly. Il visait à déclarer le vote universel par correspondance inconstitutionnel dans l’État et, par conséquent, à invalider environ 2,5 millions de bulletins de vote soumis par courrier.

Avec Fox news

Leave A Reply