Spread the love
Le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, a présidé, ce jeudi 10 décembre 2020, au Palais de la Présidence de la République, une réunion du Conseil National de Sécurité (CNS).
L’ordre du jour a porté sur les points suivants :
1– La situation sécuritaire générale ;
2– Les enquêtes et poursuites judiciaires ouvertes à la suite des infractions commises à l’occasion de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.
1 – AU TITRE DE LA SITUATION SECURITAIRE GENERALE
A la suite de la présentation des faits marquants par le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Conseil National de Sécurité a noté, avec satisfaction, une nette amélioration de la situation sécuritaire qui s’est traduite par une baisse de l’Indice Général de Sécurité, qui se situe à 1.6 en novembre 2020.
Cette amélioration de l’environnement sécuritaire est consécutive aux multiples opérations de sécurisation et de protection des biens et des personnes, menées par les Forces de Défense et de Sécurité sur l’ensemble du territoire.
Le Président de la République a félicité les Grands Commandements des Forces pour leur professionnalisme et les résultats obtenus, notamment dans la lutte contre le grand banditisme.
Le Président de la République a donné des instructions aux Forces de Défense et de Sécurité à l’effet d’intensifier leurs actions sur le terrain, afin de permettre aux populations de passer de paisibles fêtes de fin d’année. A cet égard, le Conseil National de Sécurité a approuvé un plan de sécurisation des fêtes de fin d’année dénommé « Mirador 2020 », qui permettra de déployer sur le terrain, dix-sept mille cent soixante-dix (17 170) Forces de Défense et de Sécurité, dès le 16 décembre 2020.
Fait à Abidjan, le jeudi 10 décembre 2020
Fidèle Sarassoro
Secrétaire du Conseil national de Sécurité

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com