Spread the love

Le président de la République, Pr Alpha Condé a prêté serment hier, mardi, 15 décembre au palais Mohamed V à la faveur d’une audience solennelle de la Cour constitutionnelle.

La cérémonie a enregistré la présence d’une dizaine de Chefs d’Etat et de nombreuses délégations venues à travers le monde.
Conformément à l’article 48 de la Constitution, cette prestation de serment marque le début d’un mandat de 6 ans, au compte de la quatrième république.

Devant les juges de cour constitutionnelle, le Chef de l’Etat a déclaré « Moi, Alpha Condé, président de la République élu conformément à la Constitution, je jure devant le peuple de Guinée et sur mon honneur de respecter et de faire respecter scrupuleusement les dispositions de la Constitution, des lois et décisions de justice, de défendre les institutions constitutionnelles, l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale. En cas de parjure, que je subisse les rigueurs de la loi », a juré Professeur Alpha Condé.

Dans son discours, le président Alpha Condé a réitéré sa détermination à gouverner autrement la Guinée pendant les six (6) prochaines années, dans l’intérêt supérieur des couches les plus vulnérables.

Professeur Alpha Condé a renouvelé son appel au dialogue et à la concertation mais dit-il dans le respect des lois de la République.
Il a, en fin réaffirmé la fierté du peuple de Guinée de choisir librement la voie de démocratisation et de développement du pays.

Pour rappel, Alpha Condé, né le 4 mars 1938 à Boké en Basse-Guinée, est un homme d’État guinéen. Il est président de la République de Guinée depuis le 21 décembre 2010.

En 1977, il fonde le Mouvement national démocratique (MND), qui devient par la suite Unité, justice, patrie (UJP), le Rassemblement des patriotes guinéens (RPG), le Rassemblement du peuple de Guinée, puis le RPG-Arc-en-ciel. Il se présente sans succès aux élections présidentielles de 1993 et 1998.

Il remporte l’élection présidentielle de 2010, obtenant 52,5 % des suffrages exprimés au second tour face au candidat de l’Union des forces démocratiques de Guinée, Cellou Dalein Diallo. Il est élu pour un second mandat en 2015 avec 57,9 % des voix au premier tour. Il est élu pour un troisième mandat en 2020 avec 59,5 % des voix au premier tour.

Leave A Reply