Spread the love
Le ministre de la Promotion de la Riziculture, Gaoussou Touré, et le représentant de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) en Côte d’Ivoire, Samy Gaiji, ont signé, le mercredi 16 décembre 2020 à Abidjan, un accord, en vue d’accroître la production nationale de riz.
L’accord, évalué à 696 millions de FCFA, s’inscrit dans le cadre du projet « Renforcement de capacités et partage d’expériences pour le développement des chaînes de valeur du riz par le biais de la Coopération sud-sud et triangulaire (CSST) ». La mise en œuvre démarrera au premier trimestre 2021 pour une durée de trente-six mois.
Selon Gaoussou Touré, la Côte d’Ivoire, 6e producteur de riz d’Afrique subsaharienne, après la Guinée, Madagascar, le Mali, le Nigéria et la Tanzanie, prévoit de porter sa production actuelle de 1,2 million de tonnes de riz blanchi à 2 millions de tonnes, d’ici à 2025.
Pour sa part, Samy Gaiji a indiqué que ce projet a pour objectif d’améliorer la capacité locale de production du riz dans trois pays, notamment la Côte d’Ivoire, la Tanzanie et les Philippines. Il permettra aussi de développer des chaînes de valeur de riz compétitives et inclusives.
Cet accord qui vient soutenir la Stratégie nationale de développement de la riziculture (SNDR), ambitionne, non seulement d’améliorer la production de riz, mais aussi de renforcer les capacités des instituts de recherche sur le riz en Côte d’Ivoire.
Source : Primature

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com