Spread the love
En cette période de fêtes de fin d’année 2020, l’opération « SOS SOLIDARITE POUR TEHIRI », intiée par le Collectif des cadres du Département de Gagnoa a apporté de la gaîté aux coeurs des victimes de « Téhiri », village martyr qui ; avec son lot de morts, de blessés, de disparus et de déplacés, a besoin de solidarité, de sécurité et surtout de cohésion sociale.
Pour apporter un début de solution à ces exigences temporaires, les cadres de Gagnoa, avec à leur tête le Ministre Sébastien Dano Djédjé s’y sont rendus le samedi 19 décembre 2020.
Ils ont exprimé la solidarité légendaire du peuple Bété et assisté leurs frères qui ont vécu l’horreur à l’élection présidentiel du 31 octobre 2020. 15h30 : l’Abbé Gossé, père curé de Nakadoukou-Yopohué procède à l’accueil et à l’installation des cadres sous l’apatam du village, où sont effectivement présents les déplacés de Téhiri, recueillis par les villages environnants. Malgré le traumatisme subi, l’on peut lire un peu de joie sur les visages. D’entrée de cérémonie, le sous chef du village raconte la tragédie qu’a vécu Téhiri ce fatidique jour du 31 octobre 2020 :  » nos frères Dioulas nous ont fait vivre le calvaire. Le bilan ici est de 72 maisons incendiées, 53 pillées puis saccagées, 36 blessés dont 32 à la machette, 4 morts et 2 disparus. Notre chef de village blessé et dont la maison et la voiture ont été brûlées, est toujours en soins à l’hôpital. Certains blessés ne sont toujours pas sortis des hôpitaux. Au recensement de la population et de l’habitat de 2014, le village de TEHIRI comptait 9.500 habitants. Aujourd’hui, beaucoup sont déplacés dans les villages environnants par manque de toits pour les héberger ». L’émotion est au rendez-vous. L’Honorable Martin Sokouri Bohui, membre de la délégation donne les nouvelles. Au tour du Ministre Dano Djédjé de prendre la parole pour exprimer la compassion des siens : « ayant appris ce qui s’est passé dans notre village « TEHIRI », le Président Gbagbo informé de ce qui se passe au pays, a dépêché ses frères et sœurs du département de Gagnoa. Nous sommes donc là pour vous soutenir moralement et physiquement par une action de solidarité. Le Président Gbagbo connait vos souffrances et vos humiliations. N’étant pas au pays, il vous envoie son fils Michel Gbagbo pour que sa présence vous console. Il vous salue et vous dit qu’il est en route (bruits d’applaudissements).
TEHIRI est le summum de l’honneur et de l’humiliation. « Chasser les gens de leur village est vraiment inédit ! Nous ne devons pas abandonner notre nature quelque soit les malheurs que nous croisons sur le chemin de l’hospitalité « .
La cérémonie s’est achevée aux alentours de 16h45 par la remise de dons du Collectif des Cadre du Département de Gagnoa (un véhicule KIA 10 tonnes remplis de : matelas, draps, valises, vêtements, chaussures, sacs … en plus de 2 millions de Francs CFA en espèces). Cette somme d’argent servira à faire les réparations de quelques maisons pour permettre le retour des exilés.
Le chef de canton Botti Koudou et le Coordinateur l’Abbé Gossé, ont exprimé leur reconnaissance et gratitude au Collectif et à la diaspora pour ce grand geste de solidarité.
Source : sercom FPI/GÔH

Leave A Reply