Spread the love

(ANP)- Le Chef de la mission d’observation de la CEDEAO, l’ancien vice-président nigérian, M. Namadi Sambo s’est rendu dans plusieurs bureaux de vote, ce dimanche 27 décembre à Niamey, afin de constater de visu le déroulement des scrutins présidentiel et législatif.

A la tête de sa délégation, le chef des observateurs électoraux de la CEDEAO s’est rendu dans plusieurs bureaux de vote de l’école Mara, située au quartier plateau, dans le 1er arrondissement communal de la capitale. Puis, la délégation s’est conduite au complexe scolaire secondaire (CES) Yantalla.

Dans ces deux centres, le Chef de la mission de la CEDEAO et sa délégation se sont entretenus avec les membres des bureaux et les électeurs.

A la fin série de visites, le chef de la mission de l’organisation ouest-africaine tire un bilan satisfaisant.

‘’Nous avons effectivement visité deux lieux, et nous avons été impressionnés par ce que nous avons vu. Tout était en place, les choses se déroulent normalement’’ a déclaré M. Namadi Sambo.

‘’Nos gardons l’espoir que ces élections se tiennent dans des conditions apaisées et qu’elles soient conclues de résultats satisfaisants’’ a souhaité M. Sambo qui a, aussi, constaté que ‘’en certains endroits, il y avait des personnes handicapées qui avaient également la possibilité de  faire ces opérations’’.

L’émissaire de la CEDEAO s’est dit  impressionné par ‘’la présence des représentants des partis politiques (délégués, ndlr), qui ont eu des endroits aménagés pour assister et témoigner directement de ce qui se passe dans le bureau de vote’’ a fait savoir l’ancien dirigeant nigérian.

‘’Parmi les membres de bureaux que nous avons visités, il y a effectivement des femmes qui étaient des présidentes de bureau. Ce sont elles qui mènent ces différentes opérations dans ces bureaux en tant que femmes’’ s’est réjoui l’observateur électoral en chef de la CEDEAO.

‘’Je lance un appel au vaillant peuple du Niger de sortir voter massivement, et que ces élections puissent se tenir dans la paix et se terminer avec satisfaction’’ a-t-il conclu.

Rappelons que ces élections au Niger ont mobilisé des observateurs de la CEDEAO, de l’Union Africaine, et de plusieurs structures nationales et internationales.

 

Leave A Reply