Spread the love

Le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, a promis de faire respecter la constitution et les lois à tous ses compatriotes. C’était lors de sa prestation de serment, lundi 28 décembre, à Ouagadougou.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et personnes sur scène, texte qui dit ’© PREFASO’

” J’ai été investi ce lundi 28 décembre 2020 comme président du Faso pour un second mandat de cinq ans. Je reçois cette charge avec humilité, comme serviteur de mon peuple. Je mesure la responsabilité qui est la mienne pour le quinquennat qui s’amorce. Je rends hommage au peuple burkinabè pour sa résilience et le choix assumé de construire une République démocratique et de progrès, dans la cohésion entre toutes les filles et les fils de la Nation.
J’exprime ma profonde gratitude à mes homologues chefs d’Etat, ainsi qu’à toutes les personnalités qui nous ont fait l’amitié d’assister à cette cérémonie d’investiture.
Je me suis engagé sur l’honneur devant le peuple, à respecter la Constitution et les lois, et à garantir la justice pour tous les Burkinabè, et je tiendrai ce serment pour un Burkina Faso de liberté, d’intégrité et de dignité.”, a-t-il déclaré.

Après cette déclaration, Roch Marc Christian Kaboré a reçu les insignes de Grand-Croix burkinabé des mains du Grand Chancelier des ordres burkinabè, André Roch Compaoré.

Le scrutin électoral présidentiel et législatif couplé du Burkina Faso a opposé 13 candidats dont le président Roch Christian Kaboré qui a a obtenu 57,87 % selon les résultats provisoires de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burkina Faso.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com