Spread the love

Interdit des médias sociaux et abandonné par certains membres du personnel après les émeutes au Capitole américain, le président sortant Donald Trump et un cercle de conseillers prévoient une dernière semaine de défi au pouvoir, selon des personnes proches du dossier.

Le Président Donald Trump est convaincu que le vice-président Mike Pence et les membres de son cabinet n’essaieront pas de le destituer en vertu du 25e amendement, ont déclaré les gens.

Mike Pence rejette l’idée d’essayer d’utiliser cette autorité pour chasser Trump de ses fonctions, a déclaré une personne, a Bloomberg.

Notons que le président et certains alliés pensent également que les démocrates vont trop loin en essayant de le destituer à nouveau pour la foule de mercredi au Capitole, et pensent qu’une condamnation au Sénat serait peu probable de toute façon.

Un conseiller a qualifié la considération démocratique de la destitution de cadeau politique à Trump.

Par ailleurs Mike Pence n’a pas discuté du 25e amendement au-delà du rejet privé de l’approche comme n’étant pas faisable, selon une personne familière avec la question.

En conclusion le Président Donald Trump et le vice-Président Mike Pence ne se sont pas parlés depuis mercredi, lorsque le vice-président s’est mis à l’abri au Capitole après que le bâtiment a été pris d’assaut par les partisans de Trump.

Le sénateur James Inhofe de l’Oklahoma a déclaré au journal Tulsa World qu’il n’avait « jamais vu Pence aussi en colère » qu’après avoir été critiqué par Trump pour ne pas être intervenu dans le décompte des votes du collège électoral par le Congrès. Trump a tweeté que Pence manquait de courage.

 

Leave A Reply