Spread the love

La fusillade à la Maison de correction d’Abidjan (Maca), la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), plus grande enceinte pénitentiaire de Côte d’Ivoire a connu une fusillade en son sein le samedi 16 janvier dernier. A l’origine, la découverte d’une arme de guerre en pleine prison.

Cette arme n’étant pas immatriculée au nom d’un agent de l’encadrement pénitentiaire, ni de ceux des forces de sécurité et de défense en appui, a engendré la colère des gardes pénitenciers qui ont ouvert le feu à plusieurs reprises. Une manière pour eux, de dénoncer une organisation criminelle mise en place dans le but de tenter d’envahir la Maca de drogue.
Selon le journal Soir info, un lieutenant est à l’origine du trafic de drogue. En dehors de ce dernier, un autre à la retraite ferait entrer tout ce qui est interdit à la Maca, à savoir la drogue, les téléphones portables et l’alcool. 

 

 

Leave A Reply