Spread the love

L’armée américaine n’a pas reçu de données indiquant la présence de menaces à la sécurité intérieure lors de la prochaine cérémonie d’inauguration du prochain président américain Joe Biden, a déclaré l’intérim. chef du Pentagone Christopher Miller.États-Unis: des soldats venus protéger le vote sur l'impeachment de Donald Trump dorment sur le sol du Capitole

« Nous n’avons reçu aucune information sur la présence de menaces internes. Néanmoins, nous prenons toutes les mesures possibles pour assurer la sécurité de la capitale (avant l’inauguration – IF) », a déclaré Miller dans un communiqué, cité par CNN.Washington : la Garde nationale déjà armée, une semaine avant l'investiture de Joe Biden - Le Parisien

Selon un récent rapport interne du FBI, cité par les médias américains, un « groupe armé identifié » se prépare à « prendre d’assaut » des bâtiments gouvernementaux dans les 50 États américains et dans la capitale dans les jours prochains et jusqu’à l’investiture du président démocrate. Le FBI évoque notamment la mouvance d’extrême droite Boogaloo, qui prône la guerre civile pour renverser le gouvernement, et cite des menaces crédibles dans les États du Michigan et du Minnesota.

 

Leave A Reply