Spread the love

L’administration Trump était en train de conclure des accords avec la Mauritanie et l’Indonésie pour être les prochains pays musulmans à normaliser les relations avec Israël, mais a manqué de temps avant la fin du mandat du président républicain, ont déclaré deux responsables américains au site Israélien Times of Israel cette semaine.

Un accord avec la Mauritanie était le plus proche d’être conclu, les responsables américains estimant qu’ils n’étaient qu’à quelques semaines de la finalisation d’un accord. Le pays d’Afrique du Nord-Ouest a été identifié par l’équipe de paix Trump dirigée par le conseiller principal de la Maison Blanche Jared Kushner et l’envoyé spécial Avi Berkowitz comme un candidat probable pour suivre les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Soudan et le Maroc dans la normalisation avec l’État juif, étant donné qu’il avait autrefois des relations avec Israël.

Notons que la Mauritanie n’est devenue que le troisième membre de la Ligue arabe à établir des relations diplomatiques complètes avec Israël en 1999, mais a rompu ses liens 10 ans plus tard dans le contexte de la guerre de 2008-2009 à Gaza.

 

Leave A Reply