Spread the love

(ACN) Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez Parrilla, a rejeté aujourd’hui sur Twitter les tentatives d’ingérence des nations occidentales dans les affaires intérieures de la Russie.

Conferencia de prensa ofrecida por Bruno Rodríguez Parrilla, Ministro de Relaciones Exteriores de Cuba, a la prensa nacional y extranjera | Embajadas y Consulados de Cuba

Dans le message publié sur son compte de ce réseau social, Rodríguez Parrilla a réaffirmé au nom de Cuba la solidarité avec les autorités de la nation eurasienne.

« #Cuba rejette fermement les tentatives d’ingérence dans les affaires intérieures de la Fédération de Russie et réaffirme sa solidarité avec les autorités de ce pays », a-t-il tweeté.

Récemment, Moscou a dénoncé le soutien de pays comme les États-Unis (USA) à des manifestations dans les villes russes, organisées par des adeptes du blogueur d’opposition Alexei Navalni.

Selon Maria Zajárova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, cette provocation constitue un acte d’ingérence ouverte qui, si elle était menée aux États-Unis, serait la cause de scandale, de sanctions contre la Russie et d’expulsion de diplomates.

Dmitri Peskov, un porte-parole du Kremlin, a averti que les responsables de l’ambassade américaine devront répondre à leur décision d’intervenir dans la provocation contre l’ordre en Russie.

Leave A Reply