Spread the love

La cérémonie de prestation de serment préalable à l’entrée en fonction de deux (2) commissaires centraux de la Commission Électorale Indépendante (CEI), s’est tenue ce vendredi 29 janvier au Conseil Constitutionnel, conformément à la loi.

Il s’agit de Siaka Bamba du PDCI-RDA nommé par décret 2020-610 du 5 août 2020, qui vient compléter le nombre des commissaires centraux et de Soumaïla Doumbia dit Doumbia Major d’un groupement de parti politique de l’opposition nommé par décret 2021-31 du 28 janvier 2021 et vient remplacer Henriette Lagou, ex-commissaire central qui a démissionné le 18 janvier dernier.

Le conseil Constitutionnel dont l’intérim de la présidence était assuré à cette occasion par madame Jacqueline Lohoues Oble, en l’absence du président Koné Mamadou, a donné acte aux deux impétrants afin d’exercer désormais leurs fonctions, avant que le procès-verbal (PV) de la cérémonie ne soit lu par le Secrétaire General de l’institution, Siaka Camara.

Madame Oble a relevé l’importance et la complexité du serment qui sont basées sur trois notions que sont : l’indépendance, l’impartialité et le secret des délibérations.

« La prestation du serment consiste à renforcer et à solenniser un pacte, par lequel on s’engage devant une institution. Le serment est l’ultime étape avant d’exercer les fonctions d’utilité publique (…). La précédente cérémonie a pour fondement la loi No 2001 634 du 9 octobre 2001, portant, composition, organisation, attribution et fonctionnement de la Commission Electorale Indépendante (CEI). Laquelle loi dispose en son article 7 que, après leur entrée en fonction, les membres de la CEI prêtent serment. Ces dispositions, c’est la volonté du législateur d’attirer l’attention des impétrants sur le niveau élevé de la charge qui leur incombe en lien avec les enjeux électoraux. Le caractère obligatoire qu’ils attachent à la prestation de serment et sur l’engagement formel et solennel … et donc la vocation est de déterminer la manière d’accomplir sa mission… », a expliqué Jacqueline Lohoues Oble, avant de faire des recommandations aux nouveaux membres.

 

« Mr les commissaires, ce serment vous recommandent d’exercer votre fonction en toute indépendance, en toute impartialité dans le respect de la Constitution et du code électoral et à garder le secret des délibérations et des votes.»

Notons que Monsieur Doumbia Major, a pris l’engagement d’être impartial et indépendant dans l’exercice de sa nouvelle fonction.

« J’ai l’impression de m’engager pour un devoir vis-à-vis de la Nation. Nous avons prêté un serment d’impartialité et d’indépendance. Nous partons accomplir notre mission au service de notre peuple. Je voudrais rassurer les uns et les autres pour dire que, quand on s’engage devant la nation et que c’est un serment d’impartialité et d’indépendance , c’est un engagement et engagement est sacré . Donc, je voudrais rassurer le peuple de Côte d’Ivoire sur le caractère sacré de cet engagement que je remplirai mon devoir vis-à vis du peuple de Côte d’Ivoire. », a rassuré.

En conclusion, le représentant du PDCI-RDA, Bamba Siaka s’est refusé à tous commentaires après la cérémonie de prestation de serment. La Commission Electorale Indépendante (CEI) a désormais tous ses 16 membres au grand complet.

Leave A Reply