Spread the love

Le chef d’Etat major général des Armées, le général de corps d’armée, Lassina Doumbia, a exhorté vendredi 29 janvier 2021, les soldats à redoubler de vigilance et de détermination dans l’accomplissement de leurs missions régaliennes, lors d’une cérémonie de prise d’armes à la place d’armes Ouattara Thomas d’Aquin du camp Gallieni du Plateau.

« Officiers, sous officiers, militaires du rang, je vous demande de redoubler de courage, de vigilance et de détermination dans l’accomplissement de vos missions régaliennes, tant aux frontières de notre pays qu’à l’international, afin de ne pas faiblir devant l’ennemi et lui céder du terrain », a déclaré le chef d’Etat major général des Armées, le général de corps d’armée, Lassina Doumbia.

Pour lui, l’attaque meurtrière perpétrée contre le bataillon ivoirien à Tombouctou ne doit en rien entamer la détermination des soldats ivoiriens à lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes ses formes. « Bien au contraire, ce revers doit nous galvaniser davantage pour ne pas que le sacrifice consenti par nos frères d’armes tombés ce jour-là, soit vain (…) Car dois-je le rappeler, il est plus bénéfique de traquer l’ennemi là où il essaime plutôt qu’à l’intérieur de nos frontières, au nom de la préservation du modèle social ivoirien », a ajouté le général de corps d’armée, Lassina Doumbia.

Il invite d’ailleurs les officiers, sous-officiers et militaires du rang à rester solidaires les uns avec les autres et à se former davantage afin de maintenir haut, l’aptitude à faire campagne des troupes ainsi que leurs capacités opérationnelles.

Pour rappel, Quatre Casques bleus ivoiriens de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) ont été tués mercredi 13 janvier dans une attaque contre leur convoi. La Côte d’Ivoire contribue avec un bataillon de 816 hommes à la Minusma, selon la mission. Cette dernière est forte de 15.000 hommes et femmes, dont environ 12.000 militaires, très majoritairement africains, selon l’ONU.

 

New Africa avec AIP

Leave A Reply