Spread the love

Le Conseil de sécurité de l’ONU se réunira mardi pour une réunion d’urgence sur la situation au Myanmar, selon  plusieurs médias occidentaux. Il est prévu que la réunion sera close et se déroulera sous forme de vidéoconférence.

Auparavant, un certain nombre de dirigeants mondiaux se sont déclarés préoccupés par la situation au Myanmar, notamment le Premier ministre britannique Boris Johnson et le chef de la diplomatie européenne, Joseph Borrell.

L’armée aurait détenu la conseillère d’État du Myanmar Aung San Suu Kyi, le président Vin Myin et d’autres hauts fonctionnaires. La télévision militaire birmane a annoncé l’état d’urgence pour un an.

On a également appris qu’à la suite d’un coup d’État, tout le pouvoir de l’État dans le pays était passé au commandant en chef des forces armées du Myanmar, Min Aung Hline, et le vice-président Myint Shwe est devenu le président par intérim. L’armée a déclaré avoir procédé aux arrestations en réponse aux « élections truquées » organisées dans le pays le 8 novembre 2020.

Leave A Reply