Spread the love

L’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine a réélu le Tchadien Moussa Faki Mahamat à la présidence de la Commission de l’Union africaine pour un nouveau mandat de quatre ans. L’élection a eu lieu au cours de la 34e session ordinaire en cours du Sommet virtuel de l’UA aujourd’hui 6 février 2021.

Le président Faki sera suppléé par le Dr Monique Nsanzabaganwa du Rwanda qui a obtenu une majorité des deux tiers des voix de quarante-deux (42) voix lors de l’élection, dans une position très disputée par deux autres femmes candidates. Le Dr Monique devient la première femme à occuper le poste de vice-présidente.

Faki a demandé un second mandat pour le poste après l’expiration de son premier mandat à la direction de la Commission qui est entré en fonction en janvier 2017. Selon la Loi constitutionnelle de l’OUA maintenant UA, la présidence de la Commission de l’UA est pour une période de mandat de quatre ans renouvelable une fois. Les élections 2021-2024 des hauts dirigeants de la Commission de l’UA ont également occupé les postes de certains commissaires. (La liste complète des élus sera publiée sur le site Web de l’UA: www.au.int).

Il convient de noter que les élections se font au scrutin secret et à la majorité des deux tiers des États membres ayant le droit de vote. L’Assemblée élit le président et le vice-président tandis que le Conseil exécutif élit les commissaires, qui sont nommés par l’Assemblée. Le Vice-président de la Commission de l’UA assiste le Président dans l’exécution de ses fonctions pour assurer le bon fonctionnement de la Commission et est en charge de l’administration et des finances. Le mandat des nouveaux membres de la Commission est de quatre ans, renouvelable une fois.

Les six commissaires nouvellement nommés régiront divers portefeuilles comme suit;

D’Angola, S.E. Josefa Sacko a été réélue à la tête du registre de l’agriculture, du développement rural, de l’économie bleue et de l’environnement durable.
De Zambie, Amb. Albert Muchanga a été réélu au poste de chargé du développement économique, du commerce et de l’industrie et des mines.
D’Égypte, le Dr Amani Abou-Zeid a également été réélu pour continuer à servir dans le rôle des infrastructures et de l’énergie.
Amb. Bankole Adeoye a été votée à l’unanimité avec 55 voix pour prendre la tête du rôle des affaires politiques, de la paix et de la sécurité.
Elections aux postes de Santé, Affaires Humanitaires et Développement Social; et l’éducation, la science, la technologie et l’innovation ont été reportées à la prochaine réunion du Conseil exécutif. Les commissaires sortants S.E. Amira Elfadil et Prof. Sarah Agbor, respectivement, continueront à occuper leurs fonctions actuelles jusqu’à la tenue des élections.

Les élections témoignent des progrès accomplis dans la mise en œuvre des réformes institutionnelles de l’Union adoptées en 2018 prévoyant qu’à partir de 2021, la Commission sera composée de huit membres – le président, le vice-président et six commissaires des dix membres précédents. Les réformes comprenaient également des décisions visant à améliorer la transparence et la méritocratie du processus de sélection des dirigeants, avec un panel d’éminents Africains chargé du processus de présélection des postes de direction de la Commission de l’Union africaine. Les principes de sélection reposaient sur une représentation régionale équitable, la parité entre les sexes, une rotation prévisible, l’attrait et la rétention des meilleurs talents africains, un leadership et une gestion responsables et efficaces, et une sélection transparente et fondée sur le mérite. C’est la première fois, dans l’histoire de l’Union africaine, que les élections se tiennent pratiquement à l’occasion des mesures d’endiguement instituées en raison de la pandémie du COVID-19.

De même, le Président de la République démocratique du Congo (RDC), S.E. Félix Tshisekedi a officiellement assumé la présidence de l’Union africaine pour l’année 2021, succédant à S.E. Cyril Ramaphosa, président de la République d’Afrique du Sud et président de l’UA pour l’année 2020.

Retrouvez le rapport de fin de mandat de la Commission de l’Union africaine 2017-2021 sur les quatre dernières années de la Commission de l’UA et les recommandations pour l’Union dans l’élaboration de l’avenir.

 

Avec Sercom UA

Leave A Reply