Spread the love

Définir des stratégies efficaces de prévention et de répression de la criminalité sous toutes ses formes, poursuivre la redynamisation de la collaboration Police Judiciaire-Police Scientifique, de même que la redynamisation de l’Unité de lutte contre la Criminalité Transnationale organisée (UCT), renforcer le maillage du territoire par les unités opérationnelles.Peut être une image de une personne ou plus, personnes assises et personnes debout

Tels sont les objectifs visés par le séminaire bilan des services de la police nationale dont j’ai présidé l’ouverture ce jeudi 11 février 2021 à l’hôtel les parlementaires de Yamoussoukro.

Peut être une image de une personne ou plus et personnes debout

Ouvrant le séminaire, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité s’est prononcé sur l’actualité nationale focalisée par les législatives à venir. Ainsi, dans son adresse au grand commandement de la Police nationale, il a tenu à faire prendre conscience des risques de troubles qui menacent lesdites élections.Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et personnes assises

« Nous sommes à quelques jours seulement d’une échéance électorale importante. Il s’agit de l’élection des députés à l’Assemblée nationale qui est fixée au samedi 6 mars prochain. C’est une élection qui met aux prises des candidats au niveau local ; l’expérience a montré qu’elle présente des risques potentiels de trouble. Et la police, dans sa mission régalienne de maintien de l’ordre, sera appelée certainement à intervenir en cas de besoin. Ces interventions doivent se faire dans le strict respect de notre code de déontologie et des droits humains… » a-t-il dit avant de se montrer rassurant quant aux mesures prises par le Gouvernement pour la sécurité dudit scrutin.Peut être une image de 1 personne et position debout

« Vous savez, nous avons retenu beaucoup de choses de l’élection présidentielle ; les manifestations d’un type nouveau auxquelles les forces n’étaient pas habituées mais nous nous sommes outillés en conséquence. Je voudrais dire aux Ivoiriens, une élection ce n’est pas l’occasion d’initier des affrontements ; c’est la libre expression de l’opinion politique de chacun ; c’est un droit dont chacun doit pouvoir jouir ; à partir de cet instant, à mon avis, l’élection ne doit pas être source de conflits.Peut être une image de 14 personnes et personnes debout

Je voudrais dire aux populations que le gouvernement a pris toutes les mesures en s’inspirant de ce que nous avons déjà vécu pour que ces élections législatives se passent dans d’excellentes conditions. Sur le plan sécuritaire, tout a été pris en compte ; les moyens ont été acquis, nous nous sommes inspirés de ce que nous avons vécu et nous sommes prêts à assurer et garantir surtout la sécurité de tous les acteurs tant politiques que non politiques afin que tout le monde aille voter librement, remplir son droit civique… », a-t-il indiqué.Peut être une image de 1 personne, position debout, intérieur et texte qui dit ’P N UD U Nations Unies ement PROJ AU RENF CAPA POLIC’

Notons que le ministre Diomandé Vagondo, a aussi abordé un sujet d’actualité.

« Au-delà de cette échéance électorale et de ce défi, je ne voudrais pas occulter la menace terroriste qui, depuis quelques années, frappe à nos portes. Nous pensons notamment à nos frontières Nord où il ne se passe de jour pour nos pays frères sans qu’ils ne soient touchés par un acte de terrorisme. Ils se rapprochent de plus en plus, malheureusement, de nos frontières.Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et personnes assises

La dernière attaque a eu lieu, il y a seulement 48 heures, à seulement une dizaine de kilomètres de nos frontières. Je voudrais donc compter sur chacun des séminaristes pour une participation active et franche à tous les travaux en vue de l’atteinte des objectifs de ce séminaire. Qui devra aboutir à des propositions réalistes, efficaces et réalisables surtout… »

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com