Spread the love

Candidat à la présidence de la Confédération ivoirienne de football, l’ancien président de la Fédération ivoirienne de football (Fif) , Jacques Bernard Anouma, a présenté son projet dénommé « Servir le football africain », ce vendredi 19 février 2021, à l’auditorium du ministère des Affaires étrangères au Plateau.

« Mon projet s’intitule tout simplement, Servir le football africain. Si je suis élu, je me consacrerai entièrement, à 100 % au football africain. C’est un véritable programme de restauration de football que je vais me consacrer » a-t-il indiqué tout en précisant que son projet est basé sur trois grands axes qui sont ‘’ modernité, responsabilité, transparence ‘’

Notons que Jacques Anouma a révélé à la presse que la mission diplomatique mise en place par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a été bien accueillie par 18 pays et indiqué qu’elle se poursuivra jusqu’aux élections prévues le 12 mars à Rabat au Maroc.

« Je demande aux présidents des Fédérations africaines de prendre leur destin en main. Il leur revient de décider qui sera le prochain président de la CAF. Il ne faut pas se laisser distraire. C’est aux Africains de décider de qui doit diriger leur football. Laissons les Africains choisir. Je les laisse devant leurs responsabilités », a-t-il confié.

L’ancien président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), entend redorer l’image de l’institution ternie par l’actuel comité Exécutif sortant.

« Il faut traiter énergiquement les maux dont souffre la CAF. Il est temps de repenser le football en Afrique. Si je suis élu, je me consacrerai à la tâche. Nous parviendrons à faire du football africain une des valeurs dans le monde, basées sur la Modernité, Responsabilité et la Transparence », a indiqué le conférencier.

Évoquant son programme qui devrait redorer le blason du sport roi du continent, il a relevé qu’il est basé sur quatre (04) axes : La Reforme de Gouvernance et la gestion de la CAF ; Renforcement des acteurs locaux (associations nationales) ; Mise en place d’une politique pour rétablir l’équilibre financier ; Valoriser les compétences.

« En outre, j’engagerai la CAF à entretenir des relations professionnelles avec les confédérations sœurs et la FIFA. Nous allons discuter des termes d’un nouveau partenariat pour regagner le respect de tous. La clarté et la transparence de mon programme est un gage de victoire », a-t-il poursuivi avant de prendre un important engagement. « Je m’engage pour un seul mandat (4 ans) », et de lancer. « Je suis sur la ligne d’attaque (…) et prêt pour le tir de la victoire au soir du 12 mars 2021. ».

Par ailleurs, Jacques Anouma a fait savoir qu’il fera un seul mandat, tout en promettant de s’investir à fond pour le développement du football africain « Je serai un président disponible. Je consacrerai 100% de mon temps au développement intégral de notre football » a-t-il ajouté.

Pour rappel, l’élection à la présidence de la CAF en attendant la décision de la FIFA le 02 mars prochain concernant le président sortant Ahmad Ahmad, opposera quatre candidats déclarés éligibles.
Il s’agit de l’Ivoirien, Jacques Anouma, le Sénégalais Augustin Senghor, le Mauritanien Ahmed Yahya, et le Sud-Africain Patrice Motsepe. Les élections sont prévues pour se tenir le 12 mars 2021 à Rabat au Maroc.

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com