Spread the love

Moscou suit attentivement tous les développements après les frappes aériennes américaines en Syrie et maintient un contact constant avec Damas, a déclaré vendredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Plus tôt le 26 février, les États-Unis ont mené des frappes aériennes près de la frontière syro-irakienne.

Interrogé sur la réaction de Moscou aux frappes aériennes et l’évaluation des risques possibles, Peskov a noté: « Nous suivons naturellement de près la situation sur le terrain. » « Nous sommes en contact permanent avec des collègues syriens », a-t-il ajouté.

Le Pentagone a déclaré plus tôt que les frappes aériennes avaient été menées en réponse aux récentes attaques en Irak visant le personnel des États-Unis et de la coalition qui menaient une opération conjointe contre l’État islamique. Les frappes aériennes visaient des installations de «groupes militants soutenus par l’Iran, notamment Kait’ib Hezbollah et Kait’ib Sayyid al-Shuhada». La radio d’État syrienne a qualifié les actions de Washington d’agression, signalant qu’il n’y avait aucune information sur les victimes des frappes aériennes. Pendant ce temps, la chaîne de télévision saoudienne Al Hadath a informé que 17 membres des groupes pro-iraniens avaient été tués.

Avec Tass

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com