Spread the love

Ala faveur de l’initiative COVAX, la Côte d’Ivoire a reçu, hier vendredi, ses premières doses de vaccin contre la maladie à Coronavirus, COVID-19. La réception s’est faite sur le tarmac de l’aéroport Felix Houphouët-Boigny aux environs de 12h par vol de la compagnie Emirates en provenance du Ghana.

Peut être une image de une personne ou plus

Et ce en présence de l’ensemble des partenaires, notamment des institutions du système des Nations Unies et des pays qui soutienne, la Côte d’Ivoire dans la lutte contre cette pandémie. Cette première dotation en vaccins est de 504.000 doses et servira à vacciner les cibles de la phase 1 à savoir le personnel de santé, les forces de défense et de sécurité et les enseignants.

La campagne de vaccination va débuter le lundi 1er mars et va se dérouler sur une période de 10 jours. « Il est prévu de vacciner 5669815 personnes, soit 20% de la population totale. Cette cible est stratifiée en deux phases :-la phase1 concerne 3% de la population totale. Elle est constituée de personnel de santé (prestataires de soins et administratifs), de forces de défense et de sécurité ainsi que d’enseignants. La phase2 concerne 17% de la population totale. Il s’agit des personnes de plus de 50 ans, porteurs de pathologies chroniques et des voyageurs » a précisé le ministère de la Santé et de l’hygiène publique.Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et plein air

Le pays se propose d’étendre la vaccination à la population carcérale et aux personnes âgées de 16 à 49ans pendant la phase nationale. Les bénéficiaires de cette phase sont estimés à 13 976 093, soit environ 49,3% de la population totale. Les coûts opérationnels et l’acquisition des vaccins de cette phase seront supportés par la Cote d’Ivoire et ses partenaires. Au total, la population cible de la vaccination contre la COVID-19 est estimée à 19 645 908, soit 69,3% de la population du pays. « Le vaccin retenu par la Côte d’Ivoire est AstraZeneca, fabriqué par un groupe pharmaceutique, né de la fusion en avril 1999 du Suédois Astra et du Britannique Zeneca » a précisé le ministre de la Santé Aka Aouélé. « La Côte recevra au total, plus de 2.040.000 de doses de vaccins au total dans le cadre de la prévention(…) La vaccination ne doit pas faire oublier les gestes barrières » a affirmé le ministre Aka Aouélé. Le coût total du plan de déploiement pour le premier passage de ce vaccin est estimé à 104 217 888 692 de francs de CFA, dont 86 276 240 869 FCFCA pour l’achat des vaccins et intrants et 17 941 647 823 de francs CFA pour les coûts opérationnels.

Pour cette première phase, la vaccination va concerner uniquement le District autonome d’Abidjan, car Abidjan constitue l’épicentre de l’épidémie au niveau du pays, avec 95% des cas positifs. Les sites de vaccinations retenus sont le siège de l’Institut National de l’Hygiène Publique (INHP) à Treichville, d’autres sites potentiels sont prévus au niveau des structures sanitaires des forces de défense et de sécurité. La vaccination est gratuite et volontaire.

Selon l’Ambassadeur de l’Union Européenne (UE) en Côte d’Ivoire, Jobst von Kirchmann, « La Côte d’Ivoire est le premier pays au monde dans le cadre de l’initiative COVAX à débuter sa campagne de vaccination. Si on veut combattre la pandémie, tout le monde doit faire le vaccin ensemble. » L’Ambassadeur des USA a félicité les autorités ivoiriennes et le ministère de la Santé et de l’hygiène publique qui ont mieux géré la pandémie comme la plupart du reste du monde et encourage la Côte d’Ivoire dans sa détermination à éradiquer cette pandémie et qui est le premier pays africain qui débutera le vaccin lundi 1er mars 2021. L’Unicef, l’Oms ont salué l’acquisition de ces doses de vaccins et réitéré leur soutien à la Côte d’Ivoire.

Le Nouveau Réveil

Leave A Reply