Spread the love

La France et l’Italie ont annoncé lundi que la vaccination contre le coronavirus COVID-19 avec le médicament AstraZeneca dans ces pays est temporairement suspendue.

En France, le président Emmanuel Macron a annoncé la décision lors d’une conférence de presse. Il a noté qu’il s’agissait d’une « mesure de précaution ». Le dirigeant français a exprimé l’espoir qu’il sera bientôt possible de reprendre l’utilisation de ce médicament, si «l’évaluation de l’Agence européenne des médicaments (EMA) le permet».

L’Agence italienne des médicaments (AIFA) a également noté que la suspension du vaccin est une mesure temporaire qui s’appliquera dans tout le pays.

La semaine dernière, l’Italie a cessé d’utiliser uniquement des lots sélectionnés du vaccin.

Plus tôt lundi, on a appris la suspension de l’utilisation du médicament AstraZeneca en Allemagne et aux Pays-Bas. La veille, il a été signalé que le Danemark, la Norvège, la Thaïlande et la Bulgarie avaient suspendu la campagne en raison de la formation de caillots sanguins chez plusieurs patients danois après les vaccinations.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré que la vaccination avec AstraZeneca n’augmente pas le risque de caillots sanguins et que le vaccin peut être poursuivi. Une annonce similaire a été faite par Santé Canada.

Fin janvier, les autorités de l’UE ont décidé d’admettre le vaccin développé par AstraZeneca sur le marché de l’UE. Il s’agit d’un vaccin vectoriel, son principe d’action est qu’il contient un virus atténué, non dangereux et un nouveau type de gène de coronavirus.

Source : Interfax

Leave A Reply