Spread the love

La Chine a convoqué aujourd’hui l’ambassadeur de l’Union européenne (UE) dans le pays après les sanctions annoncées par Bruxelles ce lundi en relation avec des violations présumées des droits de l’homme au Xinjiang et auxquelles Pékin a répondu le même jour, ce qui ouvre un front de conflit sans précédent entre les deux blocs.

Les sanctions de l’UE sont les premières qu’elle a prises contre la Chine depuis le massacre de Tiananmen le 4 juin 1989, et consistent à geler les avoirs dans l’espace communautaire et à interdire à quatre fonctionnaires chinois d’y pénétrer pour leur lien présumé avec les mauvais traitements infligés aux Ouïghours et autres musulmans. minorités de la région autonome occidentale du Xinjiang.

Source :EFE

Leave A Reply