Spread the love

(ANP) – Au Niger, dans l’après-midi du dimanche 21 mars 2021, les localités d’Intazayane, Bakorat, Wirsnat et plusieurs autres hameaux et campements situés dans le Département de Tillia (Région de Tahoua) ont fait l’objet d’une attaque perpétrée par des bandits armés entrainant la mort de 137 personnes et plusieurs autres blessées.

C’est le bilan annoncé le lundi 22 mars au soir par le Ministre Porte-parole du Gouvernement nigérien, M. Abdourahamane Zakaria, qui précise que l’attaque a particulièrement ciblé des populations civiles, avant d’annoncer que « des mesures sécuritaires et sanitaires renforcées ont été prises dans la zone et une enquête est ouverte pour retrouver et traduire devant les tribunaux les auteurs de ces actes lâches et criminels ».

Tout en adressant des condoléances aux familles des victimes, le Gouvernement a condamné « ces actes barbares perpétrés par des individus sans foi ni loi » et a décrété un deuil national de trois jours à compter de ce mardi 23 mars 2021. Les drapeaux seront mis en berne sur toute l’étendue du territoire national.

Le Gouvernement a enfin appelé la population à plus de vigilance, tout en réaffirmant sa détermination à poursuivre la lutte contre le terrorisme jusqu’à la victoire finale.

Cette attaque terroriste, note-t-on, fait suite à celles menées récemment contre les localités de Toumour, Tchiomo Bangou , Zaroum Dey et de Banibangou, qui ont fait également des centaines de civils tués.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com