Spread the love

Le secrétaire d’État américain de Kaboul (BNA), Antony Blinken, a déclaré mardi que la décision éventuelle de retrait des troupes serait prise en consultation avec les alliés de l’OTAN.

S’adressant à une conférence de presse conjointe à Bruxelles, avec le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, avant la réunion de deux jours des ministres des Affaires étrangères, Blinken a déclaré que l’examen de la date limite de retrait des troupes du 1er mai est toujours en cours, mais qu’aucune décision ne sera prise sans la contribution de Alliés de l’OTAN. «Je suis ici [à Bruxelles] pour écouter et consulter», a-t-il déclaré.

«Nous sommes entrés ensemble, nous nous sommes ajustés ensemble et le moment venu, nous partirons ensemble», a-t-il ajouté. Blinken a déclaré que le mot commun, ou le thème, est «ensemble» et que les États-Unis prendront leur décision en collaboration avec les alliés de l’OTAN. « Alors que nous nous consultons sur la voie à suivre, nous le ferons en tant qu’alliance », a déclaré Blinken

Stoltenberg a quant à lui déclaré que les pourparlers de paix sont fragiles, mais a noté que les négociations étaient le seul moyen de parvenir à une paix durable en Afghanistan.

«Pour y parvenir, toutes les parties doivent négocier de bonne foi et tous les acteurs de la région doivent être impliqués», a-t-il déclaré, ajoutant que les talibans devaient également couper leurs liens avec les organisations terroristes.

Leave A Reply