Spread the love

Vingt employés de l’ambassade tchèque à Moscou ont été déclarés personae non grata en réponse à l’expulsion de 18 diplomates russes de ce pays, a annoncé dimanche le ministère russe des Affaires étrangères.

« [L’ambassadeur tchèque] Vitezslav Pivonka a été informé que vingt employés de l’ambassade de République tchèque à Moscou sont déclarés personae non grata. Ils doivent quitter le territoire de notre pays d’ici la fin de la journée le 19 avril 2021 », indique le communiqué. « Il a également été exigé que la partie tchèque ramène le nombre d’employés locaux à égalité avec le nombre d’employés de la même catégorie dans l’ambassade de Russie en République tchèque. Une note correspondante a été remise à l’ambassadeur. »

Le Premier ministre tchèque Andrej Babis et le premier vice-Premier ministre Jan Hamacek ont ​​annoncé samedi l’expulsion de 18 employés de l’ambassade de Russie à Prague, qui seraient des « officiers des services spéciaux russes ».

Cette décision est intervenue dans le contexte des circonstances nouvellement nivelées de l’explosion de 2014 au dépôt de munitions du village de Vrbetice. Selon certaines informations, «des officiers des renseignements militaires russes» auraient été impliqués dans cet incident.

Le ministère russe des Affaires étrangères a exprimé une protestation résolue contre cette mesure prise « sous des prétextes inventés et non fondés » et des mesures de réponse promises suivraient.

Avec Tass

Leave A Reply