Spread the love

INTERFAX.RU – Le président américain Joe Biden a tenu sa promesse électorale et a reconnu les massacres d’Arméniens dans l’Empire ottoman comme un génocide.

« Le peuple américain rend hommage à tous les Arméniens qui sont morts pendant le génocide qui a commencé il y a exactement 106 ans », a déclaré le président dans un communiqué .

Dans sa déclaration, le président américain souligne que « 1,5 million d’Arméniens ont été déportés ou tués au cours de la campagne d’extermination ».

Biden a expliqué que sa tâche n’est « pas de rejeter le blâme sur quelqu’un pour ce qui s’est passé, mais de s’assurer que rien de tel ne se reproduira plus ».

Le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan a adressé une lettre au président américain, dans laquelle il a noté que le peuple arménien et tous les Arméniens du monde ont reçu avec beaucoup d’enthousiasme le message sur la reconnaissance officielle et la condamnation du génocide arménien en Turquie ottomane en 1915-1923 .

Pendant ce temps, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que la décision de Biden était du populisme.

« Ankara n’accepte pas et condamne fermement la déclaration du président des États-Unis du 24 avril sur les événements de 1915 », a déclaré l’agence de presse Anadolu citant le ministre.

À la veille de Biden, le président turc Recep Tayyip Erdogan a averti que Washington reconnaît le génocide arménien. Par génocide, Biden signifie la déportation, la famine et les massacres d’Arméniens par les Turcs ottomans, qui ont commencé en 1915, ont souligné les médias américains.

Le fait du génocide du peuple arménien dans l’Empire ottoman, qui a tué jusqu’à 1,5 million d’arméniens de souche en 1915, est reconnu par de nombreux États. L’Uruguay a été le premier à le faire en 1965, suivi par la France, l’Italie, les Pays-Bas, la Belgique, la Pologne, la Lituanie, la Slovaquie, la Suède, la Suisse, la Grèce, Chypre, le Liban, le Canada, le Venezuela, l’Argentine, le Brésil, le Chili, le Vatican, la Bolivie. , République tchèque, Autriche, Luxembourg. Le génocide arménien a également été reconnu par le Parlement européen et le Conseil œcuménique des Églises.

En 1995, la Douma d’Etat de la Fédération de Russie a adopté une résolution « sur la condamnation du génocide du peuple arménien en 1915-1922 dans son pays d’origine – en Arménie occidentale ».

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com