Spread the love

Le ministre Léon Emmanuel Monnet, président du comité opérationnel du front populaire ivoirien (FPI) pour le retour du Président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, a été reçu en audience le lundi 26 avril, par Pascal Affi N’Guessan, président d’une branche minoritaire du FPI reconnue par le régime d’Alassane Ouattara.

Selon notre source, au cours de la rencontre, le Ministre Léon Emmanuel Monnet a donné l’information à l’ancien Premier Ministre Pascal Affi N’Guessan relative à sa désignation comme le Président du Comité opérationnel en charge de conduire les activités de Comité d’accueil du retour du président Laurent Gbagbo.

En outre, il a profité pour demander à Pascal Affi N’Guessan de jouer sa partition en proposant  des personnalités de son camp dans le comité opérationnel en charge de conduire les activités de Comité d’accueil du retour du président Laurent Gbagbo.

Réponse Pascal Affi N’Guessan a félicité le Ministre Léon Emmanuel Monnet pour sa désignation et l’ancien Premier Ministre Affi N’Guessan a posé plusieurs questions au Ministre Monnet :

– A quel titre, je propose des personnalités de mon camp pour figurer dans le comité opérationnel ?

– Je voulais savoir, je propose des gens ( de mon camp) pour être sein du comité opérationnel, parce que je suis le Président du Front Populaire Ivoirien (FPI) ou « l’exclu » ?

– Est-ce que c’est le Président Laurent Gbagbo, qui vous a demandé de venir ou bien vous êtes venu de votre propre gré ?

Au terme des questionnaires, le Ministre Léon Monnet a expliqué à l’ancien Premier Ministre Affi N’Guessan, que le Président Laurent Gbagbo a recommandé  une implication effective des acteurs politiques et cela ne doit pas être l’affaire d’un clan mais le Président Laurent Gbagbo na pas donné une consigne pour venir  voir Affi N’Guessan, il est là, juste à sa propre initiative.

En conclusion, la rencontre a durée que vingt cinq minutes et le camp Affi a proposé la reprise des négociations au sein du Front Populaire Ivoirien.

 

 

 

 

 

 

Leave A Reply