Spread the love

Après la suspension des inspecteurs du permis de conduire, le Ministre de Transports poursuit ses actions d’assainissement du secteur. Le premier responsable des transports ivoiriens a, le lundi 26 avril 2021 à son cabinet au Plateau, échangé avec les responsables d’auto-écoles.

D’entrée, le Ministre Amadou Koné a tenu à rassurer ses interlocuteurs quant à la reprise des examens permis de conduire à compter du lundi 03 mai 2021. Cette tâche, a-t-il rappelé, sera désormais assurée par des agents de la Gendarmerie nationale pour une période de trois (03) mois. « Toutes les dispositions sont prises pour que ces examens se passent bien », a-t-il indiqué.

Selon lui, les responsables d’auto-écoles n’ont pas d’inquiétude à se faire. « Car, soutiendra-t-il, l’objectif pour nous, ce n’est pas de créer des problèmes aux auto-écoles ou de mettre des gens à la rue. C’est de faire en sorte que les auto- écoles soient mises à un niveau qui est nécessaire pour la protection de nos concitoyens ».

Il a, par la suite, annoncé la poursuite des reformes du permis de conduire, qui prendra également en compte l’assainissement du milieu des auto-écoles en vue de la modernisation et de la professionnalisation du secteur. « Avec le temps, beaucoup de nos compatriotes sont tombés dans la facilité. Et cela commence à devenir un fléau. Il faut que tout cela s’arrête et qu’on mette de l’ordre », a soutenu le Ministre Amadou Koné. Avant d’annoncer la mise en place d’une commission qui sera chargée de faire des propositions en vue d’un accompagnement des acteurs de la formation des conducteurs et chauffeurs.

Au nom des auto-écoles, le vice-président de l’Union nationale des auto-écoles de Côte d’Ivoire, M. Cissé Lamine, représentant le président Koko Guillaume, s’est réjouit de cette rencontre. Idem pour M. Pépé Paul, pionnier dans ce secteur. Selon eux, les responsables d’auto-écoles sont totalement en phase avec le Ministre Amadou Koné.

Source : Ministère des Transports

 

Leave A Reply